Aller au contenu

Présentation du « baroudeur »

« Baroudeur » est un terme qui m’amuse plus qu’il ne me représente vraiment… Je me sens plus l’âme d’un voyageur, attiré par les expériences et les découvertes faites lors de mes différents roadtrip que ce soit à moto ou à pied.

Je ne cherche pas la difficulté, l’aventure c’est souvent le voyage qui l’impose mais ce n’est jamais quelque chose que je cherche à provoquer.

La moto et le voyage sont deux passions qui sont arrivées dans ma vie, à quelques années d’intervalle mais qui finalement été vouées à se mélanger. Au départ il y a eu le passage du permis A, à tout juste 18 ans, et l’achat d’une première bécane dans la foulée: un trail ! A 18 ans on ne pense qu’à faire le con, partir en weekend avec ses potes, rouler sur route, sur chemin… J’ai donc acheter une Aprilia ETX 6.35 de 1987 qui pissait l’huile, ne démarrait jamais quand il fallait, multiplier les problèmes mécanique… Mais je l’aimais cette brêle ! Je suis trop jeune pour avoir connu les grandes années du Dakar mais son look me faisait déjà rêver…

n1216246850_30313009_4215
On the road again… Vers l’infini ou au moins jusqu’en Lozère !

aprilia-etx-6-35-06

Et puis j’ai déconné, j’ai acheté un roadster comme tout le monde… Une Kawa ER6, elle ne m’a jamais fait d’histoire mais je n’en ai pas à raconter sur elle non plus… Certainement pas une moto « passion », ni même quelque chose qui me correspondait… alors j’ai cédé à un rêve de gosse : la 1200 VMAX !!!

vmax%201200sl381986

La même que dans Joe Bar Team, parce qu’à 20 ans tu es forcément un « Joe Bar »… 20 ans, à peine deux années de permis et je me retrouve avec ce qui correspond le plus à un cercueil sur roues. 137cvx, une partie cycle en guimauve, des freins digne d’une 125 chinoise associé à une maîtrise plus qu’imparfaite du pilote… Il n’y avait rien de raisonnable dans cet achat mais j’aimais tellement cette bécane, les sensations à son guidon étaient unique !

Mais voilà, le virus du voyage m’a pris… D’abord des voyages « à pied », à faire le tour d’Ecosse et d’Irlande en stop avec mon sac à dos, en vrai routard… On voit du pays, des routes et le jeune motard que je suis ne pensais qu’à ça: prendre la route avec sa bécane… Le sac à dos c’est sympa mais rien à voir avec le plaisir de piloter une brèle, il fallait absolument mêler ma passion de la moto à celle du voyage ! Avec la Vmax ce n’était pas possible, un confort de merde, une autonomie ridicule, l’impossibilité de rouler dans les chemins… Elle n’était plus faite pour moi malheureusement, et je l’ai changé pour ma compagne depuis 5 ans… Ma fidèle XTZ 1200

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le choix fût difficile, j’ai beaucoup hésité et essayé de modèles avant de la choisir. Du 600 mono aux GS suréquipées, en passant par des Ktm 950, des Vstrom… Je ne saurai pas dire pourquoi, mais quand je suis monté sur cette grosse Ténéré je me suis tout de suite senti à l’aise, comme si je l’avais toujours conduit. Je crois que ça ne s’explique pas, même si elle était trop cher, trop lourde, trop technologique peut-être pour barouder… C’est celle que je voulais, et 5 ans après je ne regrette pas mon choix !

A peine la moto acheté je me suis fixé un premier objectif : partir en Croatie avec une amie d’enfance. Aucune préparation dans ce voyage, pas de trace GPS fourni par un pro, pas de circuit organisé, de réservation… Tout « à l’arrache », avec ma carte routière, un guide du routard et en remplissant mes valises de bonne humeur et d’optimisme. Finalement avec les années je n’ai pas trop changé ma façon de préparer un trip, il ne faut jamais se poser trop de questions avant de prendre la route.

Pour suivre ce premier voyage:

Première aventure : Croatie 2012

3 réflexions au sujet de « Présentation du « baroudeur » »

  1. françois dit :

    Super, je te comprends un peu mieux Anto. J’ai fait six ans d’Ecosse (à l’époque en 600 Ténéré) et un an à parcourir l’asie du sud-est, l’australie par terres et mers. J’ai pu voir tes posts sur ton voyage actuel, le Caucase. Génial ! bonne route ! Ca fait envie !!

    Répondre
  2. Caetano dit :

    Très bien, ton site… Je vois que nous avons des références en commun ! Je ne lis pas la presse moto, mais c’est par elle (Trail Adventure ou Road Trip, je ne sais plus, c’est dire si ça m’intéresse !) que je suis venu faire ta connaissance ici.

    Qu’elle en soit indirectement remerciée…

    Tu répondais dans cet interview, qu’avec 4 semaines de congés par an, difficile d’aller plus à l’Est au-delà du Caucase. Contacte-moi, j’ai une proposition susceptible de t’intéresser…

    Cordialement,

     

    Répondre
  3. Lafargue dit :

    Bonsoir,

    Merci pour tes articles qui me donnent envie de changer mes roues à bâtons contre des roues à rayons.

    Bonne nuit

    Eric

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *